Retour

28 septembre 2018

Le portrait du mois – Raffaele

Portrait du mois Raffaele L SERIAL

1) Bonjour Raffaele, peux-tu te présenter rapidement ? 
Je m’appelle Raffaele (ou Raff pour les intimes). Je suis ingénieur en informatique spécialisé dans le traitement du signal et de l’image diplômé en 2016, et j’ai rejoint SERIAL en décembre de la même année en tant que Consultant IT.

2) En dehors du travail, quels sont tes hobbies et tes passions ?
J’aime le cinéma, les jeux-vidéos, les sports d’équipes, les sorties entre amis et je suis passionné par les nouvelles technologies. Je pratique un sport peu commun qu’est le Kin-Ball et je m’occupe d’Ayuki, ma chienne de dix mois 🙂 .

3) Tu es également féru de nouvelles technologies comme le traitement d’image et de la vision par ordinateur. Peux-tu nous dire quels sont tes secrets pour maintenir un niveau de connaissance aussi pointu ?
J’ai la chance d’avoir traité ces sujets durant mes études à l’EPFL (École Polytechnique Fédérale de Lausanne) pour acquérir une base théorique, et ma curiosité m’a poussé à vouloir en savoir toujours plus. Ma principale source d’information est Reddit, où des projets et des papiers scientifiques sont publiés chaque jour, ce qui me tient informé de ce qui se fait de plus récent dans la recherche et dans l’industrie.
Je me suis donc abonné à différentes catégories, telles que le traitement d’image, mais aussi l’intelligence artificielle, le Big Data, et les sciences informatiques en général.

4) Tu nous as rejoints directement à la fin de tes études à l’EPFL en 2016. Pourquoi avoir choisi SERIAL ?
Je suis quelqu’un de très curieux qui aime beaucoup explorer des nouvelles choses. Le monde du service et du conseil me semblait donc un choix propice pour satisfaire ces besoins. D’autant plus que ce secteur était complémentaire avec mes connaissances en traitement d’image et en intelligence artificielle et me permettait donc de développer de nouvelles connaissances, tout en me laissant la porte ouverte pour un éventuel futur retour vers mes sujets de prédilection. Pour toutes ces raisons, j’ai donc choisi SERIAL pour son champ d’expertises très large et pour son côté familial.

5) Tu as effectué ta première mission d’un an à Zurich afin de travailler sur le développement de solutions Client On Boarding. Que t’a apporté cette expérience ?
C’était ma première vraie expérience professionnelle (après six mois de stage dans un centre de recherche), et j’étais donc à la fois enthousiaste et craintif vis-à-vis de ce qui m’attendait. Bien que le sujet ne correspondaît pas tout à fait à mes attentes initiales, je suis finalement très content de cette première expérience qui a été très enrichissante. J’ai pu expérimenter la méthode de travail Agile et avoir un premier aperçu du cadre Scrum que je ne connaissais pas, et j’ai pu apprendre à travailler avec des collègues qui venaient d’horizons différents.

6) Malgré cette 1ère expérience réussie, tu as souhaité revenir en terres lausannoises. La région te manquait ou tu souhaitais relever de nouveaux défis ?
J’estimais avoir suffisamment appris los de cette 1ère mission, et ma nature curieuse me poussait à vouloir découvrir d’autres domaines et me rapprocher de mes sujets de prédilection. Et je dois aussi admettre que mon chez moi commençait aussi à me manquer. ^^

7) Tu es aujourd’hui en mission pour Olympe, une start-up Suisse aux solutions de développement innovantes. Peux-tu nous en dire plus sur ton travail à leurs côtés ?
Olympe travaille sur un « framework » de développement logiciel dont l’approche est très différente de ce que nous connaissons aujourd’hui. Mon travail consiste à développer une plateforme d’intégration digitale pour l’un de leurs clients avec leur outil de développement. L’approche de développement est très différente de ce que j’ai pu expérimenter jusqu’à présent et j’apprend énormément chaque jour.

8) Dans quels domaines as-tu le plus progressé depuis que tu as rejoint SERIAL ?
C’est dans le travail d’équipe que j’ai sans aucun doute le plus progressé !
Bien que j’ai déjà réalisé des projets en groupe durant mes études, ce n’est pas tout à fait pareil dans le monde du travail. Les enjeux semblent plus réels, les délais plus serrés et c’est dans ces moments-là où il faut savoir s’entraider, soutenir ses camarades et exploiter les compétences de chacun, tout en comblant nos lacunes.

9) Italien de naissance, tu vis à Lausanne depuis plus de 4 ans. Qu’apprécies-tu le plus dans cette région ?
Ce que je préfère à Lausanne est sa longue portion de lac dont la vue magnifique peut être aperçue depuis presque toute la ville, grâce à son élévation de plus de 500m. Je rêve d’ailleurs d’avoir ma propre maison au bord du Lac Léman à St-Sulpice 🙂 .

10) Pour finir, tu pratiques le kin-ball, un sport encore méconnu. Comment as-tu découvert ce sport plutôt insolite ?
J’ai découvert le Kin-Ball grâce à mon enseignant de sport au gymnase (l’équivalent du Lycée dans la plupart des pays européens). Ça se joue à trois équipes de quatre joueurs avec un ballon de 1.20m sur un carré de 20m x 20m et il favorise un maximum l’esprit et la cohésion d’équipe. Lorsque j’ai découvert qu’il existait un club à Lausanne j’ai essayé, j’ai adoré, et je le pratique depuis plus de 2 ans.

L’avis du RH :

Nicolas Revol SERIAL

Raffaele est un talentueux ingénieur en Informatique diplômé de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) en 2016. Ses études universitaires ainsi que ses expériences professionnelles, lui ont permis d’acquérir des compétences théoriques dans plusieurs domaines, tels que l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique, le traitement de signal, la cryptographie, etc. Mais c’est dans le domaine du traitement d’image et de la vision par ordinateur, qu’il a trouvé une véritable passion.
Très flexible et avec un haut niveau intellectuel, Raffaele s’adapte très facilement à toute nouvelle technologie ou à un nouveau contexte de projet.

carre1 carre2 circle1 circle2 circle3 triangle1 triangle2 triangle3